Opinion Way
17/12/2018
Le Blog

Filtrer le contenu:  

Quelles perspectives de présence du FN au second tour ce soir ?

Quelles perspectives de présence du FN au second tour ce soir ?

Par Bruno Jeanbart / 10-06-2012 / 1 Réactions

Quelles perspectives de présence du FN au second tour ce soir ?

Le 10/06/2012 - Par Bruno Jeanbart -

Un tout petit tableau permettant, en un clin d’œil, de se faire une idée de la présence du Front National au second tour, en fonction de la participation et de son score national. La fourchette est évidemment très large >>Suite...

» Suite...

Une réplique du rapport de force du premier tour au second tour

Une réplique du rapport de force du premier tour au second tour

Par Opinionlab / 25-04-2012 / 0 Réactions

Une réplique du rapport de force du premier tour au second tour

Bruno Jeanbart livre son analyse du sondage réalisé à l'issue du 1er tour des élections pour Radio Classique et "Les Echos" sur les intentions de vote au second tour.

<h2>Bruno Jeanbart (Opinionway) : "Une réplique du rapport de force du premier tour au second tour"</h2><p><p>Le directeur des études d&#039;Opinionway livre son analyse du sondage réalisé à l&#039;issue du 1er tour des élections pour Radio Classique et "Les Echos" sur les intentions de vote au second tour.</p></p>

Découvrez ici les résultats de la question de l'alliance entre le FN et l’UMP pour les législatives.

» Suite...

Les Bruts, la suite

Les Bruts, la suite

Par Bruno Jeanbart / 04-05-2012 / 0 Réactions

Les bruts, la suite

Le 04/05/2012 - Par Bruno Jeanbart -

Comme nous l’avions fait avant le premier tour, nous mettons à votre disposition les données de notre dernière enquête, avant et après pondération.
Nous avons l’habitude, entre les deux tours d’une élection, de changer l’élection de référence pour la pondération, en substituant au premier tour de l’élection précédente (2007), celui qui vient d’avoir lieu.

>>Suite...

» Suite...

Les bruts : de quoi parle t-on au juste ?

Les bruts : de quoi parle t-on au juste ?

Par Bruno Jeanbart / 20-04-2012 / 0 Réactions

Les bruts : de quoi parle t-on au juste ?

20/04/2012 - Par Bruno Jeanbart -

L’une des questions qui revient le plus, lorsque vous êtes sondeur, concerne les résultats bruts de nos enquêtes d’intentions de vote. Comme je l’ai expliqué précédemment sur ce blog, afin de contourner les effets de norme, il est indispensable de pondérer l’échantillon à partir de son comportement électoral passé. Publier ces données sans les corriger serait absurde, car cela altèrerait la qualité de nos mesures. Certains utilisent cet argument pour affirmer que nous ne serions pas transparents dans notre travail, que nous serions des adeptes du grand secret, voire que nous pratiquerions la manipulation. Tout cela est évidemment grotesque. Je l’ai déjà dit, il n’y a pas de « recette de cuisine », simplement une méthode constante, la même utilisée par tous les instituts et contrôlée par la commission des sondages.

>>Suite...

» Suite...

Pourquoi l’élection ne sera pas « twiterisée » ?

Pourquoi l’élection ne sera pas « twiterisée » ?

Par Bruno Jeanbart / 12-04-2012 / 0 Réactions

Pourquoi l’élection ne sera pas « twiterisée » ?

12/04/2012 - Mis à jour le 19/04 -
Par Bruno Jeanbart -

C’est reparti. Depuis ce week-end, la toile et de nombreux médias débattent de la question suivante : et si les réseaux sociaux, et Twitter en particulier, diffusaient avant l’heure les résultats de l’élection ? Les articles fleurissent, j’en ai juste sélectionné un ici, paru dans le JDD dimanche, qui me semble emblématique.
Passons vite sur les confusions et approximations concernant le poids réel de Twitter en France, qui consiste à affirmer qu’il y aurait 5,2 millions d’utilisateurs, en confondant le nombre de comptes et le nombre de Français membre du réseau, ce qui est totalement différent. Pourtant, il suffit de deux jours de pratiques sur ce réseau social pour bien comprendre la différence : entre les nombreux comptes très peu actifs et ceux qui représentent plutôt des personnes morales (entreprises, associations, etc.), on réalise très vite que l’on ne peut déduire du nombre de comptes le taux de pénétration dans la population française. Les enquêtes réalisées sur ce sujet indiquent que moins de 8% des utilisateurs d’internet ont un compte Twitter, ce qui revient à diviser au moins par 2 ce chiffre de 5,2 millions de « twittos ».
Ce qui me semble plus intéressant...
> Suite...

» Suite...

L'intention de vote moyenne de la semaine en ligne sur OpinionLab

L'intention de vote moyenne de la semaine en ligne sur OpinionLab

Par NC / 09-03-2012 / 0 Réactions

L'intention de vote moyenne de la semaine en ligne sur OpinionLab. Elle est calculée à partir des 7 sondages d'intentions de vote publiés cette semaine.

» Suite...

Mieux comprendre les sondages pour savoir mieux les juger

Mieux comprendre les sondages pour savoir mieux les juger

Par Bruno Jeanbart / 07-02-2012 / 0 Réactions

Mieux comprendre les sondages pour savoir mieux les juger

L’histoire des sondages en France est très liée à l’élection du Président de la République au suffrage universel. C’est en effet probablement la première présidentielle des « temps modernes », celle de 1965, qui installa et légitima les sondages, en annonçant à l’époque un événement qui paraissait incroyable, au sens strict du terme, à savoir la mise en ballotage du Général de Gaulle.

Depuis cette date, les sondages ont pris une importance considérable dans le jeu politique. Ils seront quasi quotidiens d’ici le premier tour, le 22 avril prochain. Et pourtant, jamais ils n’ont fait autant débat dans l’univers médiatique.

» Suite...

De quoi l’intention de vote est-elle le nom ?

De quoi l’intention de vote est-elle le nom ?

Par Bruno Jeanbart / 27-03-2012 / 4 Réactions

De quoi l’intention de vote est-elle le nom ?

27/03/2012 - Par Bruno Jeanbart -

Il aura donc suffit d’un seul sondage, plaçant Nicolas Sarkozy devant François Hollande dans les intentions de vote de premier tour, pour que le débat s’enflamme de nouveau. Une seule enquête, évoquant la possibilité d’un ordre d’arrivée du premier tour différent de ce qui est mesuré depuis la candidature de François Hollande. Sans que cette même enquête n’annonce un changement profond du rapport de force de l’élection, le candidat socialiste conservant un avantage conséquent au second tour, elle fait ressurgir l’éternel débat sur la fiabilité des sondages et leur rôle.

Alors, puisque ce sujet est désormais un marronnier, au même titre que l’influence des francs-maçons, les prix de l’immobilier ou le salaire des cadres, j’aimerais éclairer le débat afin, qu’une fois pour toutes, il se fasse sur des bases saines...

> Suite...

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

Par / / 0 Réactions

» Suite...

PAGE 2/3

 

 

 

 

 

WCZYTYWANIE